Thérapeute Paris 9 – Paris 14 – Psychanalyste Alain Julienne

Alain Julienne

Alain Julienne Psychanalyste ParisLa psychanalyse… Ce sont d’abord deux personnes qui se rencontrent. Chaque travail est singulier et chacun a sa temporalité. Cela est valable pour le patient comme pour le psychanalyste.

Il n’y a pas d’âge pour un travail psychanalytique, je reçois des personnes très jeunes comme de très âgées.

De multiples raisons ont pu décider quelqu’un à faire appel à un psychanalyste. Il ou elle, arrive avec une demande et une multiplicité de souffrances, psychiques ou physiques : angoisse, dépression, dissociation, absences, fatigue permanente, sensations de vide ou d’ennui profond, hallucinations, sentiments divers comme celui de ne servir à rien, de n’être pas à sa place ou de n’en pas avoir, le manque de confiance en soi, l’inhibition, le sentiment de faire le contraire de ce que l’on voudrait faire …

Le transfert est le moteur de tout travail analytique. C’est un déplacement sur la personne du psychanalyste de perceptions, d’impressions, de sensations trop violentes qui ont fait effraction au barrage psychique que le petit être humain n’a pas encore fini d’ériger. Ces ‘affects’ se retrouvent dans ce que Freud a appelé ‘L’inconscient’. Ils n’ont pu être traduits en mots et rendent la vie… pas facile à vivre ! Leur mise en lumière et en mots les remet à leur place dans la mémoire, je dirais désactivent leur nocivité.

Il existe certaines circonstances pendant lesquelles l’intégrité, voire la vie d’une personne, peu importe son âge, ont réellement été menacées. Tel est le cas du trauma. Trauma des guerres qu’elles soient celles vécues par les grands parents ou arrières: 1914, 1940, Algérie, génocides (Shoah, Arméniens, Tutsi), traumas intra familiaux. La réponse d’un « Tu » aux besoins basiques de l’autre, au maintien de la vie, n’existe plus. La foi dans la possibilité de la communication a disparu. Il n’y a pas d’autre, pas de ‘tu’. Alors la situation, les mots, les gestes sont comme gelés, le temps arrêté.

La flèche du temps, il faudra la remettre en marche. Tel est le travail du psychanalyste et de son patient, comme deux guerriers de l’Iliade dont l’un est le ‘Therapon’de l’autre, le second au combat.

Ces moments ‘gelés’ peuvent se transmettre aux générations suivantes : enfants, petits-enfants, sous différentes formes : absences, insomnies, difficultés respiratoires, phobies, dépressions, comportements obsessionnels… .

Qui suis-je :

Ce petit résumé indique ma façon de travailler et quelques psychanalystes auxquels je me réfère dans ma pratique: Freud, Ferenczi, Yolanda Gampel, Dori Laub, Françoise Davoine, Jean Max Gaudilière, P.C. Racamier, Gaetano Benedetti, Winnicott, Frida Fromm Reichman, Wilfred Bion – dont j’ai traduit ‘The long week-end’avec Paule Perez,Bessel van der Kolk .

Lorsque j’ai eu 18 ans, je me suis dit que je serai psychanalyste. J’ai commencé mon analyse à 24 ans et ai exercé plusieurs métiers très différents les uns des autres. Les uns en France, les autres dans d’autres pays dont le principal fût la Chine.

C’est lors de ma troisième analyse que je me suis ‘installé’, bien que travailler comme psychanalyste n’ait rien d’une installation.

  • Membre de l’ISPS (Société internationale pour le traitement psychologique de la schizophrénie et autres psychoses) fondée en 1956 à Lausanne par les professeurs Gaetano Benedetti et Christian Müller.
  • Travaillé à L’Abbaye – toxicomanes  Paris fin des années 70.
  • EHESS Séminaire Jean Max Gaudillière, Françoise Davoine .
  • EHESS Groupe de Contact du séminaire ‘La guerre transmise…’ au département d’Histoire (Stéphane Audoin-Rouzeau, Emmanuel Sain Fuscien)
  • Recherche sur l’occupation et l’aryanisation dans la ville de Troyes.
  • ISPS Séminaires Françoise Davoine, Michael Eigen …
  • Supervision de psychanalystes chinois directement en visio avec la Chine avec l’aide d’une interprète .

Langues parlées :

Francais / Anglais / éléments de chinois, bonne connaissance du pays et de ses habitants où j’ai vécu et travaillé à mi-temps pendant 24 ans entre la France et la Chine .

Vous avez d’autres questions ou des doutes (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande) ? Téléphonez pour prendre rendez vous ou envoyez un email au cabinet de Psychologue France à l’attention de Alain Julienne.